Catalogue

Nouvelles acquisitions

NOTE D'INFORMATION

 

DANS LE CADRE DES MESURES DE LUTTE CONTRE L'EPIDEMIE DU COVID19, LES CONFERENCES ET AUDITIONS ORGANISEES A L'AUDITORIUM DE LA MEDIATHEQUE SONT ANNULEES OU REPORTEES.

 

Annulé / audition de flûte et violoncelle - conservatoire de musique

Mercredi 18 mars 2020

à 16 h

à l'auditorium.

 

Thème : Carnaval.

 

 

 Elèves de

Bénédicte Roussel et Svetlana Legros.

 

Entrée gratuite dans la limite des places disponibles.

Annulé / Conférence

Jeudi 19 mars 2020

à 18 h

à l'Auditorium

 

 

Histoire d'un dictionnaire exceptionnel,

béarnais et gascon modernes de Simin Palay,

 

conférence animée par Anne-Pierre Darrées, secrétaire de l'association Escola Gaston Febus.

 

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Annulé / les mercredis musicaux du conservatoire

Mercredi 25 mars 2020 à 18h

à l'Auditorium.

 

En complément des auditions, c'est une occasion pour les élèves du Conservatoire de jouer devant un public, donc venez nombreux!

 

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

les conférences de la SEC

à l'Auditorium de la Médiathèque de 17h30 à 19h.

8 octobre / 12 novembre / 10 décembre 2019

14 janvier / 11 février / 10 mars / 14 avril / 12 mai 2020.

pour consulter le programme, veuillez cliquer ci-dessous.

Thème d'affichage

Malvoyant
Thème par défaut

Christian Staebler, illustrateur graphiste

Christian Staebler est né en Alsace où il a été étudiant et diplômé aux Arts Décoratifs de Strasbourg. Illustrateur et graphiste, il a illustré une trentaine de livres pratiques (notamment sur le bricolage, l'aquariophilie, le massage…)

Il écrit par ailleurs sur la bande dessinée depuis les années 80, notamment pour Les Dernières Nouvelles d’Alsace, le site Neuvième Art 2.0, la revue Kaboom ou Les Cahiers de la bande dessinée. 

Il est entrain de publier une trilogie consacrée à l'Histoire de la bande dessinée. 

Cet ensemble raconte l’histoire mondiale de la bande dessinée, vue de France, et explique comment les trois principaux pôles (USA, Franco-belge et Japon) se sont influencés, ont évolué parallèlement et se sont enrichis entre eux et au fil du temps. La parution du tome 2 est prévue en janvier 2020. Cette trilogie se veut aussi une réflexion sur la force, la richesse et les possibilités de la bande dessinée. Ce texte est abondamment complété de citations, d’extraits d’interviews et de nombreuses sources. Il est illustré d'hommages réalisés par Christian Staebler et Alain Grand, autre auteur commingeois.

Christian Staebler a également scénarisé un roman graphique, consacré au groupe de rock amérindien Redbone, dessiné par Thibault Balahy et dialogué par Sonia Paoloni, paru chez Steinkis en 2019, et primé au Festival Bulles de Mantes. Il est par ailleurs un des cofondateurs du Salon de la BD de Saint-Gaudens.

Auteur BD en Comminges

Alain Grand

Né le 3 octobre 1955, pas tout à fait dans le baby boom , Alain Grand est  de la génération PILOTE,  de ceux qui, des années 50 aux années 70, à l’instar de la BD, sont passés de l’enfance à l’âge adulte. Pendant 25 ans, il a mené de front une double carrière de chirurgien dentiste et d’auteur de BD. Depuis 2006 il se consacre entièrement à la bande dessinée.

 Il a fait ses débuts dans la presse enfantine (bd, couvertures,  illustrations) aux éditions MILAN qui publièrent en 1991 son 1er album « Opération comics », album qui fût nominé à Angoulême pour le prix du public. Suivirent d’autres BD en collaboration avec des auteurs comme Gérard Moncomble ou Régis Hautière .

 Son dernier album est une adaptation du roman de Marc Levy : Les enfants de la liberté. Basé sur des faits réels, il évoque le destin d’un groupe d’ados et de jeunes adultes, pour la plupart d’origine étrangère, qui, de 1942 à 1945, dans la région Toulousaine, résistèrent aux nazis et au régime de Vichy.

Dessinateur BD en Comminges

Bévé


Je suis né en 1958, je suis un enfant de la génération Tintin, Spirou et Pif Gadget mais aussi des comics US, Batman en particulier.

C'est une longue maladie qui m'a cloué un an dans un lit à l'âge de huit ans, qui m'a donné le goût du dessin. Il fallait bien s'occuper.

Bien qu'exerçant une autre profession, j'ai toujours plus ou moins travaillé pour la presse jusqu'à en faire mon activité principale depuis 2011.

Mon sixième et dernier album est à l'opposé de tout ce que j'ai dessiné à ce jour pour la presse puisqu'il s'agit des aventures des célèbres Pieds Nickelés.

J'ai la chance d'avoir comme scénariste Jean Paul Tiberi qui avait rendu ces personnages célèbres dans les années 70 en écrivant des histoires que dessinait Pellos, une référence pour les inconditionnels de la BD