Accueil » DESCRIPTION DU BATIMENT

DESCRIPTION DU BATIMENT

Le batiment qui accueille la médiathèque du Saint-Gaudinois et le conservatoire de musique Guy Laffite se situe entre la rue Victor Hugo au nord et le boulevard Bepmale au sud, au coeur de la ville de Saint-Gaudens. Ce bâtiment s'élève sur 5 niveaux, dont celui qui donne sur la rue Saint-Jean est considéré comme rez de chaussée. La moitié sud du bâtiment, comprenant la maison Duran, est la médiathèque, ouverte sur le boulevard avec vue sur les pyrénées. Le conservatoire de musique Guy Lafitte occupe moitié nord.

Au rez de chaussée (niveau 0) se situent l'espace d'exposition temporaire, l'accès du public à l'auditorium Boris Vian, l'accueil de la médiathèque et l'espace musique et image, ainsi que l'administration du conservatoire et la salle de musique assitée par ordinateur.

niveau r+0

Au premier étage (niveau 1), on trouve l'espace adultes de la médiathèque et des salles de cours du conservatoire.

niveau r+1

Au deuxième et dernier étage (niveau 2), se situent l'espace jeunesse de la médiathèque et la salle d'animation, la terrasse avec vue sur les pyrénées et l'usine de pâte à papier, ainsi que des salles de cours du conservatoire.

niveau r+2

Au niveau -1 se trouve la salle de batterie et percussions du conservatoire, dont l'accès se fait par l'entrée du conservatoire au niveau 0.

Au niveau du boulevard Bepmale (niveau -2), on a l'accès à la scène de l'auditorium Boris Vian, dont l'entrée se fait par le niveau 0, et la salle d'ensemble du conservatoire, en passant par l'entrée du conservatoire au niveau 0.

niveau -2

Thème d'affichage

Malvoyant
Thème par défaut

Société des Etudes du Cges

Christian Staebler, illustrateur graphiste

Christian Staebler est né en Alsace où il a été étudiant et diplômé aux Arts Décoratifs de Strasbourg. Illustrateur et graphiste, il a illustré une trentaine de livres pratiques (notamment sur le bricolage, l'aquariophilie, le massage…)

Il écrit par ailleurs sur la bande dessinée depuis les années 80, notamment pour Les Dernières Nouvelles d’Alsace, le site Neuvième Art 2.0, la revue Kaboom ou Les Cahiers de la bande dessinée. 

Il est entrain de publier une trilogie consacrée à l'Histoire de la bande dessinée. 

Cet ensemble raconte l’histoire mondiale de la bande dessinée, vue de France, et explique comment les trois principaux pôles (USA, Franco-belge et Japon) se sont influencés, ont évolué parallèlement et se sont enrichis entre eux et au fil du temps. La parution du tome 2 est prévue en janvier 2020. Cette trilogie se veut aussi une réflexion sur la force, la richesse et les possibilités de la bande dessinée. Ce texte est abondamment complété de citations, d’extraits d’interviews et de nombreuses sources. Il est illustré d'hommages réalisés par Christian Staebler et Alain Grand, autre auteur commingeois.

Christian Staebler a également scénarisé un roman graphique, consacré au groupe de rock amérindien Redbone, dessiné par Thibault Balahy et dialogué par Sonia Paoloni, paru chez Steinkis en 2019, et primé au Festival Bulles de Mantes. Il est par ailleurs un des cofondateurs du Salon de la BD de Saint-Gaudens.

Dessinateur BD en Comminges

Bévé


Je suis né en 1958, je suis un enfant de la génération Tintin, Spirou et Pif Gadget mais aussi des comics US, Batman en particulier.

C'est une longue maladie qui m'a cloué un an dans un lit à l'âge de huit ans, qui m'a donné le goût du dessin. Il fallait bien s'occuper.

Bien qu'exerçant une autre profession, j'ai toujours plus ou moins travaillé pour la presse jusqu'à en faire mon activité principale depuis 2011.

Mon sixième et dernier album est à l'opposé de tout ce que j'ai dessiné à ce jour pour la presse puisqu'il s'agit des aventures des célèbres Pieds Nickelés.

J'ai la chance d'avoir comme scénariste Jean Paul Tiberi qui avait rendu ces personnages célèbres dans les années 70 en écrivant des histoires que dessinait Pellos, une référence pour les inconditionnels de la BD