Catalogue

Nouvelles acquisitions

Infos pratiques

ATTENTION

HORAIRES D'ETE

DU 1ER JUILLET AU 31 AOUT 2017 

MARDI 14H-18H

MERCREDI 14H-18H

JEUDI14H-18H

VENDREDI14H-18H

SAMEDI 10H-12H / 14H-18H

 

 La médiathèque sera

exceptionnellement fermée

les samedis 15 juillet et 12 août 2017.

 

Localisation de la Médiathèque :

3 rue Saint-Jean

31800 SAINT-GAUDENS.

 

Téléphone :

05 61 89 85 86.

 

Contact :

mediatheque@ccsg.fr

 

Pour toute correspondance :

Communauté de Communes du Saint-Gaudinois

4 rue de la République BP 70205

31806 SAINT-GAUDENS CEDEX.

 

Horaires (hors juillet / août) :

Lundi                  fermeture

Mardi                            14h - 18h30

Mercredi 10h30       -             18h30

Jeudi       10h30 - 12h / 14h - 18h30

Vendredi                        14h - 18h30

Samedi   10h30 - 12h /  14h - 18h

Dimanche            fermeture

Fermeture les jours fériés.

 

Conditions d'inscription :

L'inscription à la médiathèque permet d'emprunter des documents et d'avoir accès à un compte lecteur sur le site internet.

Pour s'inscrire, se présenter  sur place muni d'une pièce d'identité et d'un justificatif de domicile de moins de 3 mois. Pour les mineurs, un formulaire d'autorisation parentale ou du responsable légal devra être complété.

Lors de l'inscription, une carte de lecteur individuelle d'une validité d'un an sera délivrée.

 

Tarifs 2015 et modalités de prêt (annexe 2 au règlement intérieur) :

 cliquez ici

 

Conditions de prêt :

la consultation sur place est libre et gratuite.

Nombre de documents empruntables sur une période maximale de 30 jours :

- 5 documents imprimés (livres, albums, BD)

- 5 périodiques (journaux, magazines, revues)

- 2 partitions

- 2 livres audio

- 3 CD

- 2 DVD ( dont 1 seul jeunesse).

 

Règlement intérieur :

cliquez ici

 

 

Charte de l'utilisateur des ressources informatiques (annexe 1 au règlement intérieur) :

cliquez ici

 

 

Fiche d'inscription :

cliquez ici

 

 

Formulaire d'accès aux postes informatiques :

cliquez ici

 

 

Autorisation parentale :

cliquez ici

 

 

 

 

Thème d'affichage

Malvoyant
Thème par défaut

Horaires d'ouverture (hors juillet/août)



Lundi fermeture

Mardi

groupes 14h-18h30
Mercredi 10h30 - 18h30
Jeudi 10h30-12h 14h-18h30
Vendredi groupes 14h-18h30
Samedi 10h30-12h/14h -18h
Dimanche fermeture


Fermeture les jours fériés.


IMPORTANT : vous pouvez rendre vos documents 24h/24 et 7 j/7 dans la boîte de retour mise à votre disposition côté Bd Bepmale (carte d'abonné inutile).

Ecrivain en Comminges

Vincent Martorell

Vincent Martorell est né à Toulouse en 1961. Depuis 2002 il réside dans le Piémont Pyrénéen. En juin 2010 une de ses pièces : Ce Cher Robert est jouée pour la première fois en Dordogne. En novembre 2010 il collabore comme auteur avec le photographe Igor Bertrand pour une exposition intitulée : Un pays des Figures des hommes qui de juillet 2011 à janvier 2012, a rencontrée un vif succès en Comminges. En mars 2012 il obtient le Prix Sky Prod de la nouvelle (Brouillard), et en octobre 2013, le prix spécial du jury lui est attribué par les Gourmets de Lettres pour son roman La Théorie du papillon, placé sous l’égide de l’Académie des Jeux Floraux de Toulouse. En octobre 2014, il publie son cinquième roman, La vie peu ordinaire de Madeleine Lenoir chez Terriciaë éditions.

Dessinateur BD en Comminges

Bévé


Je suis né en 1958, je suis un enfant de la génération Tintin, Spirou et Pif Gadget mais aussi des comics US, Batman en particulier.

C'est une longue maladie qui m'a cloué un an dans un lit à l'âge de huit ans, qui m'a donné le goût du dessin. Il fallait bien s'occuper.

Bien qu'exerçant une autre profession, j'ai toujours plus ou moins travaillé pour la presse jusqu'à en faire mon activité principale depuis 2011.

Mon sixième et dernier album est à l'opposé de tout ce que j'ai dessiné à ce jour pour la presse puisqu'il s'agit des aventures des célèbres Pieds Nickelés.

J'ai la chance d'avoir comme scénariste Jean Paul Tiberi qui avait rendu ces personnages célèbres dans les années 70 en écrivant des histoires que dessinait Pellos, une référence pour les inconditionnels de la BD